référencement SEO d'une diététicienne de Paris

Etude de cas : le référencement SEO de « diététicienne Paris »

0
(0)

Etude de cas du référencement d’une diététicienne nutritionniste à Paris

Situation de base : une diététicienne parisienne lance son site web professionnel

Imaginons cette situation :

  • vous êtes diététicienne ou médecin nutritionniste
  • vous exercez à Paris et aux alentours
  • vous lancez votre activité
  • vous lancez votre site web de diététicienne

Le cercle vicieux initial du référencement SEO 

Dans cette situation, en matière de référencement naturel / SEO, vous partez de zéro à tous points de vue :

Par conséquent, votre site Internet commence sa carrière dans un cercle vicieux.

En effet, pour obtenir du trafic, votre site doit obtenir des liens entrants, pointés vers ses pages.

Mais pour que des tiers fassent des liens vers vos pages web, il faut d’abord qu’ils les visitent…

La rédaction web optimisée SEO local comme point de départ

Pour sortir de cette ornière, il va d’abord falloir faire de la rédaction web, et pas n’importe comment : il faudra l’optimiser pour le SEO local.

Cette approche va vous conduire à sélectionner des thèmes d’articles de blog capables de sélectionner, dans la masse des recherches faites par les gens sur Internet, celles qui sont faites par vos clients potentiels.

Sur quoi faut-il écrire pour ranker sur Google ?

Les gens qui cherchent une diététicienne ou un médecin nutritionniste à Paris, incluent dans leur recherche certains mots-clés :

  • des mots-clés géographiques, comme Paris, Montreuil, 11è arrondissement, Ménilmontant, République…
  • des mots-clés thématiques, comme « régime diététique », « consultation diététique », « médecin nutritionniste », « médecin alimentation », « diabète », « magnésium », etc

La combinaison des deux identifie votre clientèle potentielle.

En effet, vous n’avez aucun intérêt à apparaitre dans Google pour des mots-clés où votre offre de service n’est pas pertinente. Apparaitre sur « régime diététique » ou sur « régime alimentaire quand on a du cholestérol » en général et toucher des gens aux quatre coins de la France et du monde francophone ne vous apportera aucun client à Paris, pas plus qu’apparaitre sur « tourisme Paris » pour être vue par des gens qui n’ont aucune besoin de prestations de diététicien, ou sur « diététicienne nutritionniste à Dijon« , là où vos patients n’habitent pas.

Vous devez donc rédiger des articles sur les thèmes et les mots-clés que votre public-cible est susceptible de chercher au quotidien, par exemple :

  • soigner maux de ventre Paris
  • meilleure diététicienne Paris
  • boulimie Montreuil
  • prise en charge du cancer de l’estomac à Paris
  • etc 

Parler la même langue que votre clientèle potentielle

Attention : soyez consciente qu’il existe un hiatus entre ce que les gens cherchent, leur manière de parler et de penser, leur niveau de savoir, et les mots et idées d’une spécialiste de la diététique et de la nutrition.

En effet, les mots-clés du type « troubles du comportement alimentaire » ou « carences nutritionnelles » relèvent d’un certain niveau d’expertise propre aux spécialistes de la nutrition : si vous optimisez des articles sur ce genre de termes, le public que vous toucherez sera un public de diététiciennes… qui n’est donc pas votre clientèle potentielle.

Veillez donc à parler le même langage que vos clients, aussi peu scientifique soit-il : en consultation, vous pourrez utiliser les mots qu’il convient, mais sur votre site Internet, il est impératif de parler le même langage que votre clientèle. « Perte de poids » vaut mieux que « pathologie nutritionnelle ». « Maux de ventre » est plus naturel que TFI ou SIBO.

Publier des articles augmente votre visibilité en ligne… ou pas

Imaginons que vous publiez 10 articles de 1000 mots en moyenne sur des thèmes bien choisis, avec des mots-clés pertinents.

En quelques semaines, Google et les autres moteurs de recherche

  • crawlent votre site (c’est-à-dire qu’ils viennent surfer sur vos pages)
  • indexent certaines pages (souvent, Google n’indexe pas d’un coup toutes les pages d’un site web récent, il attend de savoir si ça vaut la peine)
  • commencent à classer les pages web par rapport à des mots-clés, donc à faire apparaitre les liens vers vos pages dans les résultats de recherche – libre aux internautes de les cliquer ou pas

Suivant la qualité de vos articles et leur niveau d’optimisation pour le référencement SEO, ils seront classés plus ou moins hauts.

Mais s’ils n’apparaissent pas dans le top 10 des résultats, sachez bien qu’ils ont très peu de chances d’être cliqués. En effet, 80% des internautes ne dépassent jamais la 1ère page des résultats de Google ; et 75% cliquent sur un des 3 premiers résultats. Si vous n’arrivez pas dans le top 3 ni même dans le top 10, alors vous avez rédigé pour rien, vous n’obtenez strictement aucun trafic.

Sachez aussi qu’un même texte, un même article, peut être classé sur des dizaines voire des centaines de mots-clés, ce qui augmente sa probabilité d’être vu, donc cliqué, donc de générer une visite, donc peut-être une vente.

La bonne rédaction web optimisée SEO consiste à maximiser le nombre de mots-clés pour lesquels une page web apparait dans les résultats de recherche. C’est tout un métier, un savoir-faire technique, concret, difficile : les référenceurs professionnels ont toute une gamme d’outils SEO pour cela, pour connaitre les volumes de recherche des mots-clés (un mot-clé peut être cherché 10 fois par mois, ou 10 000 fois : être classé 10è sur un mot-clé très recherché rapporte plus de trafic qu’être classé premier sur un mot-clé rarement cherché) et pour savoir sur quels mots-clés se classe une page web donnée, et en quelles positions.

Prenons quelques exemples concrets.

La recherche « diététicienne Paris » sur Google

Le pack local

Quand on cherche « diététicienne Paris » sur Google, on obtient sur la page des résultats de recherche un premier encart, que Google appelle le « pack local ».

référencement SEO d'une diététicienne de Paris
Le pack local SEO des diététiciennes à Paris

Ces résultats bien mis en valeur proposent 3 diététiciennes de Paris :

  • Katia Tardieu
  • Laura Sanchez
  • Caroline Gerardin

Pourquoi elles et pas d’autres ?

Déjà, parce qu’elles ont eu la bonne idée d’inscrire leur site à Google My Business. Cette adhésion gratuite permet d’apparaitre en tant que professionnel sur les cartes Google maps, et de bénéficier de l’affichage dans le « pack local » des résultats en référencement local.

Ensuite, probablement parce qu’un certain nombre de critères – la présence de leur adresse professionnelle, mentionnant Paris, dans leur footer / pied de page ou dans leur url ou dans le nom de leur site, ou également le nombre d’avis que leur site a récolté – décident Google à les classer mieux que les autres.

Quand on clique sur la carte Google maps présentée dans le pack local, on découvre que des dizaines d’autres diététiciennes sont représentées. Mais plus elles sont loin dans la liste des résultats, moins elles ont de clics, de trafic, donc de patients potentiels. 

Les résultats naturels

Viennent ensuite les résultats naturels :

Référencement seo pour nutritionniste
Les résultats naturels sur la requête « diététicienne Paris »

Celles qui arrivent en page 1 des résultats captent l’essentiel du trafic :

Florence Foucaut, Cindy Louvet, Isabelle de Vaugelas, etc.

Mais celles qui arrivent en page 2, 3 et au-delà sur cette requête n’ont plus que des miettes de trafic :

Olivia Szeps, Florence Thorez, Déborah Ohana, Adelaïde d’Aboville, Pauline Benaroch, Anne Colin, Camille Lequere, Dominique Poulain, Patricia Vu Van Tuan, Laëtitia Willerval, Fabienne Pommera, Audrey Vaillat, Nina Cohen-Koubi

Toutes celles qui sont au-delà de la page 1 des résultats gagneraient à investir dans du référencement SEO : elles gagneraient des places, donc du trafic et du chiffre d’affaires.

Respecter les critères E-A-T

Les personnes qui travaillent dans les domaines de la santé, du bien-être et de l’alimentation sont particulièrement concernées par une évolution récente de l’algorithme de Google. En 2018, Google a publié une mise à jour de son algorithme, qui favorise le respect des « critères E-A-T« .

Ces critères d’expertise, autorité et fiabilité, répondent à un besoin pour Google d’afficher des résultats fiables dans des secteurs sensibles – en récompensant les professionnels experts au détriment des arnaqueurs, des sites illégitimes, des faux professionnels et… des experts du SEO qui ne sont pas experts en médecine etc.

Pour respecter ces critères, il est fortement conseillé d’afficher visiblement, dans le footer / pied de page, la page A propos ou Qui suis-je ?, la page Contact, la page Mentions légales, les informations suivantes :

  • votre nom ou le nom de votre entreprise
  • vos coordonnées : adresse physique, adresse e-mail, numéro de téléphone
  • votre numéro SIRET et / ou votre numéro ADELI
  • votre diplôme

Bref, tout ce qui peut garantir que votre site web est légitime, sérieux, réel, fiable.

Par exemple, le docteur Elodie Houbani-Mimeran mentionne en page d’accueil tous ses diplômes :

  • Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine – Faculté de Médecine Paris XIII
  • DU Diététique et Nutrition clinique et thérapeutique – Faculté de Médecine Paris VII
  • DU Obésité de l’enfant et de l’adolescent – Faculté de Médecine Paris VI
  • DU Nutrition de l’enfant et de l’adolescent – Faculté de Médecine Paris VI
  • DU Troubles du comportement alimentaire – Faculté de Médecine Paris V

Il est évident qu’une telle liste inspire confiance, à la patientèle potentielle autant qu’aux moteurs de recherche.

Le respect de ces critères aidera toutes vos pages à mieux se classer globalement.

Audit SEO de quelques sites de diététiciennes de Paris

Il est possible, sans être le propriétaire d’un site Internet, d’avoir des informations sur son trafic, ses mots-clés, ses statistiques techniques.

Des outils comme Ahrefs ou SEMRush, entre autres, permettent de faire un audit SEO pour comprendre les forces et les faiblesses du référencement naturel d’un site, et prendre des mesures pour améliorer les contenus et augmenter l’audience.

Contenu web, mots-clés et trafic

Le site de Flavie Gusman

Flavie Gusman, spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire, a les statistiques suivantes :

Referencement site de dieteticienne
Les statistiques du référencement d’un site de diététicienne parisienne

Son « Authority score » de 5 / 100 s’explique en grande partie par son peu de backlinks : 12 sites tiers seulement font des liens vers des pages de son site. Ceci pourrait probablement être amélioré.

Son trafic mensuel oscille entre 20 et 50 visites, ce qui est faible et qui s’explique par le fait que :

  • 198 mots-clés affichent une de ses pages dans les résultats de recherche
  • MAIS seulement 3 d’entre eux la classent en bonne position dans le top 3
  • et 5 mots-clés en tout la classent dans le top 10
  • ce qui signifie que 193 de ses mots-clés sont si mal classés qu’ils n’aboutissent quasiment jamais à des clics, donc à des visites, donc à des interactions commerciales

Le site de Sandra Ferreira

Le site de Sandra Ferreira obtient de meilleures statistiques :

Les statistiques SEO d'un site de diététicienne
Les statistiques SEO d’un site de diététicienne

Son score plus élevé, 14 / 100, s’explique par son nombre de liens entrants / backlinks de 1600, beaucoup plus élevé.

Pourtant, référencées sur peu de mots-clés (82) et ses pages sont en moyenne mal classées (seulement 1 mot-clé classé dans le top 10).

Son trafic de 300 à 400 visites par mois s’explique probablement :

  • par le fait qu’elle a inscrit son site à de nombreux annuaires spécialisés, qui lui envoient des visiteurs
  • par la notoriété que lui donnent ses passages à la télé sur France 5, M6, C8 et à la radio

Conclusion

Il est évident que beaucoup de professionnels, n’étant pas formés au référencement et au SEO, ne sachant presque rien des métiers du web, ne s’occupent pas du problème.

Pourtant, aujourd’hui, la plupart des professions libérales ont un site Internet dont leurs revenus dépendent en partie…

D’où un paradoxe flagrant : ces professions dépendent d’un outil dont ils ne maîtrisent pas pleinement les enjeux.

Pour améliorer votre classement sur Google, voici pour finir quelques conseils :

  • inscrivez-vous à Google My Business, ça améliorera vos chances d’apparaitre dans les recherches locales les plus pertinentes – les gens vous cherchent !
  • respectez les critères E-A-T – affichez toutes vos infos pros
  • publiez régulièrement du contenu, si possible en l’optimisant sur des mots-clés capables d’amener vos visiteurs à acheter vos services
  • obtenez des liens vers vos articles !

Bon courage 🙂

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour donner votre avis

Avis moyen 0 / 5. Nombre d'avis donnés 0

Soyez le premier à donner votre avis

Ouvrir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d’un hébergeur ?

Convivial, sympa, fiable, et pas cher,
O2Switch me semble être la meilleure offre actuellement sur le marché français.
C’est pourquoi j’y héberge tous mes sites.

Panier
Retour haut de page